Sylvain Lemay, 156 p., avril 2016 (ISBN : 978-2-924635-06-3)

Le Printemps de la bande dessinée québécoise (1968-1975) qui débute avec les publications du groupe Chiendent est considéré, par les théoriciens, comme une renaissance pour la production nationale du neuvième art. L’importance qui lui est accordée dans les écrits théoriques en témoigne. Mais cette reconnaissance a de quoi étonner lorsque vient le temps de se pencher sur la production de Chiendent : aucun album n’a été édité, à peine une quarantaine de pages publiées, six mois d’existence et quatre créateurs qui n’ont plus jamais touché à la bande dessinée après 1974. Il semble que la renommée de ce groupe soit inversement proportionnelle à la quantité d’oeuvres laissées à la postérité. Près de cinquante ans après ce Printemps, deux faits nous semblent paradoxaux : l’influence du groupe du Chiendent à l’intérieur de ce Printemps et l’importance de cette saison à l’intérieur de l’histoire de la bande dessinée québécoise.
Ce livre présente donc les oeuvres du Chiendent tout en s’intéressant à cette période à travers le prisme du métadiscours sur la bande dessinée québécoise.


LIRE UN EXTRAIT

CRITIQUES :

« L'ouvrage est "vraiment intéressant, accessible (...) dont on sort grandi. » (..) «À lire absolument! »

-Amélie Mathieu,
Les Herbes Folles

« Loin d'être rébarbative, comme on pourrait le présumer avec une thèse de doctorat, la lecture Du Chiendent dans le Printemps est tout simplement passionnante.»

-Robert Laplante, Huffington Post Québec

Du Chiendent dans le Printemps, une saison dans la bande dessinée québécoise

$2 500,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-7-detail_1.png 2 500,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

No 3, 96p., novembre 2015 (ISBN-978-2-924635-04-9)

Revue de réflexions sur la bande dessinée.

Dans ce numéro :

André Montpetit, un oublié de la nuit (Saël Lacroix); Normes et représentations du français québécois dans la bande dessinée québécoise des jeunes auteurs montréalais (Anna Giaufret); Bernie Mireault, un canadien errant (Jean-Dominic Leduc); Se raconter pour s'inventer, s'inventer pour se raconter : Cigish ou le maître du Je de Florence Dupré la Tour (Alexandre Fontaine Rousseau); Rencontre avec Albert Chartier (Jacques Samson); BDQ : cherchez la femme (Marianne St-Jacques); Les doigts dans l'engrenage : sur Bill Finger et les illusions de grandeur (Mathieu Li-Goyette).

LIRE UN EXTRAIT

Sentinelle 3

$1 500,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-6-detail_1.png 1 500,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

No 2, 96p., août 2015 (ISBN-978-2-9815302-9-5)

Revue de réflexions sur la bande dessinée.

Dans ce numéro :

La fillière québécoise : la BD franco-belge au Québec (Michel Viau); Rusty Brown, lecture en cascade (Jacques Samson); Siris en six planches (Marc Tessier); Éloge de la couleur (Raymond Poirier); Hellberta ou la crucifixion de Wolverine (Alexandre Fontaine Rousseau); Les comics Héritage : des madeleines bien musclées (Robert Laplante); Le grand Prix de la critique de la bande desnée québécoise (Nicolas Fréret); Cartographier Montréal (Maël Rannou)

LIRE UN EXTRAIT

Sentinelle 2

$1 500,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-5-detail_1.png 1 500,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

Jacques Samson, 156p., mai 2015 (ISBN-978-2-9814152-9-5)

« Que Jacques Samson écrive sur McCay, Hergé, Ware, Tardi, Breccia, Andreas ou Emmanuel Guibert, ses textes procèdent tous du même regard aiguisé, (...) et se caractérisent en outre par une recherche constante et obstinée, du mot le plus juste, le plus éclairant.
Un lecteur hors pair comme lui fait justice, par la richesse de ses analyses, de tous les préjugés que certains entretiennent encore vis-à-vis de la bande dessinée. Il lui restitue toute sa richesse constitutive. »

Thierry Groensteen (Préface)

LIRE UN EXTRAIT



CRITIQUES :

“La plus grande qualité du travail de Samson est l’extraordinaire habileté dont il fait preuve dans son écriture. Sa maîtrise impressionnante de la syntaxe, sa capacité à trouver le mot juste et sa verve résultent en des textes qui sont capables d’éblouir le lecteur sans l’étouffer.“

-Gabriel Tremblay-Gaudette, Spirale

Lectures en bande dessinée

$2 000,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-4-detail_1.png 2 000,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

No 1, 72p., avril 2015 (ISBN-978-2-9814152-5-7)

Revue de réflexions sur la bande dessinée.

Dans ce numéro :

Bilan BDQ 2014 (Michel Viau); Créer autrement : Socio-financement et BD (Raymond Poirier); Jocelyn Houde : l'illustre inconnu (Jean-Dominic Leduc); L'étrange Monsieur Henriette Valium (Jacques Samson); Pour une politique de l'espace (Alexandre Fontaine Rousseau); Marc Tessier, le magicien (Jean-Michel Berthiaume); Les bulles de la terreur (Robert Laplante).

LIRE UN EXTRAIT



CRITIQUES :

“Stimulante, Sentinelle est une publication qui deviendra vite essentielle si elle continue dans cette veine.”

-Dany Rousseau, BDMétrique

“Un seul numéro est paru à ce jour, mais il est prometteur…”

-Maël Rannou, Du9

Sentinelle 1

$1 200,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-3-detail_1.png 1 200,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

Michel Viau, 344p., 2014 (ISBN-978-2-9814152-2-6)

La bande dessinée québécoise, souvent désignée par le sigle BDQ, a déjà une très longue histoire. Apparue dans les journaux satiriques du XIXe siècle, elle n’en demeure pas moins méconnue du public. Pourtant, son histoire est plus riche qu’il n’y paraît. Au fil des décennies, des personnages mémorables ont accompagné le quotidien des lecteurs, jeunes et moins jeunes, de journaux et de magazines. De l’apparition des premiers phylactères dans la grande presse, au début du XXe siècle, jusqu’aux expérimentations psychédéliques des années 1970, en passant par les revues religieuses de la Grande Noirceur, c’est tout le Québec moderne qui transparaît en filigrane de l’histoire de la BDQ.

LIRE UN EXTRAIT



CRITIQUES:

“… une grande oeuvre, autant pour les amateurs que pour les néophytes.”

-Robert Laplante,
Huffington Post

“Un ouvrage de référence incontournable.”

-Raymond Poirier, 
Voir

    “Au final, cet ouvrage de référence essentiel comble un manque jusqu’alors flagrant, en plus de confirmer le sérieux et la pertinence du jeune projet éditorial Mém9ire.”

-Alexandre Fontaine Rousseau,
Librairie Monet

BDQ, Histoire de la bande dessinée au Québec Tome 1

$2 500,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-2-detail_1.png 2 500,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes

Jean-Dominic Leduc, 168 p., avril 2014 (ISBN-978-2-9814152-1-9)

Même si le genre “super-héros” n’a connu que de ponctuelles incursions dans le neuvième art québécois ces 40 dernières années, soit depuis la création du Capitaine Kébec par Pierre Fournier en 1973, il témoigne néanmoins de la richesse, de l’inventivité, de l’audace de notre bande dessinée, en l’abordant de différents angles, dont l’expérimentation formelle (Henriette Valium, Luc Giard, Paul Bordeleau), la parodie (Pierre Fournier, Yanick Paquette, Michel Lacombe), la satire politique (Gabriel Morrissette, Mark Shainblum, Philippe Girard) et l’hommage (Heroes of the North, Harlequin, Silverblood). DEMI-DIEUX, 40 ans de super-héros dans la bande dessinée québécoise lève le voile sur cette production injustement méconnue de la BDQ.

LIRE UN EXTRAIT


CRITIQUES :

“L’auteur (…) y fait preuve d’une érudition époustouflante sur le sujet, rehaussant son propos par nombre d’illustrations; leur accumulation permet, d’ailleurs, de mieux mettre en perspective le chemin parcouru par les auteurs québécois afin de trouver leur place dans la culture livresque de l’autre côté de l’Atlantique.“

-Gilles Ratier, 
BDZoom.com

“Beau moyen d’en apprendre plus sur une bande dessinée peu diffusée en France et qui, pourtant, vaut son pesant d’or”

-Audrey Retou, 
Zoo

“Une étude fascinante sur nos super-héros“

-Robert Laplante,
Huffington Post

Demi-Dieux, 40 ans de super-héros dans la bande dessinée québécoise (seconde édition)

$1 500,00

http://www.mem9ire.ca/shop-2/payloom-1-detail_1.png 1 500,00 Mem9ire

Rupture de stock

Continuer les emplettes